Sclérose en plaques : symptômes, traitement et conseils au quotidien

Sclérose en plaques : symptômes, traitement et conseils au quotidien

5/5 - (5 votes)

La sclérose en plaques, plus communément appelée SEP, est une maladie qui reste encore très méconnue du grand public. Pourtant, cette pathologie neurologique chronique impacte la vie de milliers de personnes à travers le monde. Parfois insidieuse et souvent imprévisible, elle nécessite une prise en charge adaptée et un suivi régulier pour maintenir une qualité de vie optimale. Au cours de cet article, nous vous proposons d’explorer ensemble les contours de cette maladie : ses symptômes, ses différentes formes, les approches diagnostiques actuelles, mais aussi son traitement et la manière dont il est possible de vivre avec au quotidien.

Comprendre la sclérose en plaques : une vision globale de la maladie

Qu’est-ce que la sclérose en plaques ?

La sclérose en plaques est avant tout une affection chronique qui touche le système nerveux central. Plus précisément, elle se caractérise par des épisodes inflammatoires qui conduisent à une démyélinisation. Concrètement, cela signifie que la gaine protectrice des nerfs (la myéline) est endommagée, ce qui a pour effet d’entraver la transmission normale des influx nerveux.

Comment se développe-t-elle ?

La SEP évolue généralement par poussées ou crises durant lesquelles les symptômes s’aggravent ou réapparaissent. Cependant, entre ces épisodes aigus baptisés « rechutes », les patients peuvent connaître des phases de rémission durant lesquelles l’état reste stable, voire s’améliore.

À l’issue de cette première partie, nous avons pu obtenir une vision globale de la maladie. Cependant, pour être en mesure de la reconnaître et d’intervenir rapidement, il est essentiel de connaître ses symptômes.

Identifier et reconnaître les symptômes de la sclérose en plaques

Identifier et reconnaître les symptômes de la sclérose en plaques

Symptômes courants et moins fréquents

Les symptômes de la SEP sont multiples et varient d’une personne à l’autre. Parmi les plus couramment rencontrés, on note des troubles de la vision, une fatigue persistante, des difficultés à marcher, des engourdissements ou encore des sensations étranges dans le corps. Certains patients peuvent même ressentir une paralysie soudaine.

  • Canne de Marche, Canne de Marche Flexible Fleur Noir Canne de Marche Pliable Réglable en Hauteur Canne de Marche Luxe Unisexe pour Maison et Voyages
  • PEPE - Canne de Marche Pliable et Réglable Femme Homme, Canne pour Marcher Aluminium, Noir
  • Canne de Marche Pliable, Canne pour Marcher Aluminium, Canne Pliante et Réglable, Bâton de Marche, Pliable Canne, Bâtons de Marche Pliables, Canne de Marche Flexible, Canne de Marche

Les symptômes invisibles

Mais la SEP est également caractérisée par ce que l’on appelle des « symptômes invisibles ». Ceux-ci sont généralement difficiles à percevoir pour l’entourage du patient mais ont un impact majeur sur sa qualité de vie. Il peut s’agir par exemple d’une fatigue chronique, d’un déclin cognitif ou encore de troubles urinaires.

Lire plus  Les lunettes anti-lumière bleue : sont-elles vraiment efficaces ?

Maintenant que nous avons identifié les principaux symptômes de la SEP, il faut savoir qu’il existe différentes formes de cette maladie, qui évoluent chacune à leur manière.

Les différentes formes de la sclérose en plaques et leur évolution

Les différentes formes de la sclérose en plaques et leur évolution

La forme rémittente-récurrente (RR)

C’est la forme la plus courante de SEP. Elle est caractérisée par des épisodes de poussées suivis par des périodes de rémission pendant lesquelles les symptômes s’améliorent ou disparaissent complètement.

La forme secondairement progressive (SP)

Certains patients, après plusieurs années avec une forme RR, passent à une forme SP. Dans ce cas, les symptômes ne disparaissent plus totalement entre les poussées et tendent à s’aggraver progressivement.

Comprendre ces différentes formes permet d’orienter le diagnostic médical. Voyons maintenant comment se déroule cette phase diagnostique.

Approches diagnostiques : vers une confirmation de la sclérose en plaques

L’examen clinique

L’examen clinique est la première étape vers un diagnostic. Le médecin interroge le patient sur ses antécédents médicaux et réalise un examen neurologique complet pour repérer d’éventuels signes de SEP.

Les tests complémentaires

Afin de confirmer le diagnostic, différents tests peuvent être réalisés : iRM du cerveau et/ou de la moelle épinière, ponction lombaire, potentiels évoqués… Ces examens permettent d’observer directement les lésions caractéristiques de la maladie.

Une fois le diagnostic posé, la question du traitement se pose. Quelles sont les options de prise en charge disponibles aujourd’hui ?

Traitement actuel et prise en charge de la SEP : que savoir ?

Les traitements médicamenteux

Il n’existe pas de traitement curatif pour la SEP à l’heure actuelle. Cependant, des médicaments sont utilisés pour gérer les symptômes, ralentir la progression de la maladie et améliorer la qualité de vie des patients.

L’importance d’une prise en charge multidisciplinaire

La gestion quotidienne de la SEP nécessite un suivi médical régulier impliquant divers professionnels de santé : neurologues, ophtalmologues, kinésithérapeutes, psychologues… Cette approche multidisciplinaire permet une prise en charge globale du patient.

Vivre avec une SEP impose une adaptation au jour le jour. Voici quelques conseils pratiques pour mieux gérer son quotidien.

Vivre avec la sclérose en plaques : conseils pratiques pour le quotidien

Vivre avec la sclérose en plaques : conseils pratiques pour le quotidien

Garder une activité physique régulière

Même si cela peut être difficile certains jours, maintenir une activité physique régulière est essentiel. Cela aide à préserver l’équilibre et la coordination, à réduire la fatigue et à améliorer l’humeur.

S’appuyer sur son entourage

Ne pas hésiter à parler de sa maladie et de ses effets sur son quotidien avec son entourage est crucial. Cela permet d’obtenir du soutien, mais aussi de faire comprendre aux autres ce que l’on vit.

Lire plus  Biophobie urbaine : comprendre cette épidémie qui bouleverse nos villes

Se faire accompagner par des professionnels

Il est recommandé de recourir à des aides des services sociaux ou des associations de patients pour aider à mieux vivre avec la maladie. Ces structures peuvent offrir du soutien, des conseils et des informations précieuses.

Pour résumer, la sclérose en plaques est une maladie complexe qui nécessite une prise en charge multidisciplinaire. Elle touche le système nerveux central et peut provoquer une multitude de symptômes. Aujourd’hui, aucun traitement curatif n’est disponible, mais les options thérapeutiques permettent de gérer les symptômes et d’améliorer la qualité de vie des patients. Vivre avec la SEP implique un suivi médical régulier, une adaptation du mode de vie et un soutien actif de l’entourage.

Retour en haut