Nitazènes en France : tout savoir sur ces nouveaux opioïdes puissants

Nitazènes en France : tout savoir sur ces nouveaux opioïdes puissants

5/5 - (3 votes)

Considérés comme étant « 20 fois plus puissants que le Fentanyl » et « 300 fois plus forts que l’héroïne », les nitazènes sont de puissants opioïdes de synthèse qui ont commencé à circuler en France en juillet 2021. Face à ce phénomène nouvelle génération, notre préconisation, comprendre leur nature, leurs risques et les mesures prises pour y faire face.

Nitazènes : quels sont ces nouveaux opioïdes de synthèse ?

Nitazènes : quels sont ces nouveaux opioïdes de synthèse ?

Définition des nitazènes

Les nitazènes sont des opioïdes de synthèse, c’est-à-dire des substances chimiques reproduisant l’effet des opiacés naturels comme la morphine ou l’opium mais avec une puissance parfois extrêmement supérieure. L’un des représentants les plus connus de cette famille est l’isotonitazène.

Caractéristiques des nitazènes

Ces nouvelles drogues se distinguent notamment par leur puissance exceptionnelle. En effet, selon le professeur Hélène Peyrière du CHU de Montpellier, certains d’entre eux peuvent être jusqu’à « 20 fois plus puissants que le Fentanyl » et « 300 fois plus forts que l’héroïne« . Cela augmente considérablement les risques liés à leur consommation.

Après avoir défini ces substances, il est intéressant d’examiner leurs origines et les raisons pour lesquelles elles reviennent sur le marché.

Les origines des nitazènes et leur réapparition sur le marché

L’histoire des nitazènes

Les nitazènes ont une histoire relativement ancienne. Ils avaient été testés dans les années 50-60 comme médicament contre la douleur. Cependant, leur développement avait été abandonné en raison d’une balance bénéfice-risque non satisfaisante. En effet, leurs effets secondaires, dont un fort potentiel d’addiction et de surdosage, étaient jugés trop importants par rapport à leur efficacité.

Réapparition des nitazènes : pourquoi ?

Ces opioïdes de synthèse ont réapparu en France plus d’un demi-siècle après leur première tentative de développement. Leur réapparition semble être liée à l’évolution du marché des drogues, avec une recherche constante de produits plus puissants et donc plus dangereux.

Lire plus  Sommeil et sport : comment le manque de repos annule les avantages cognitifs ?

Maintenant que nous avons compris leur origine et leur retour sur le marché des drogues, l’usage est d’évoquer la grande puissance de ces substances.

La puissance préoccupante des nitazènes : jusqu’à 500 fois supérieure à la morphine

Puissance des nitazènes : un danger majeur

Les nitazènes se distinguent par une puissance extrême, pouvant aller jusqu’à 500 fois celle de la morphine. Cette puissance est d’autant plus préoccupante qu’elle s’accompagne d’un fort potentiel addictif. Face à ces substances, les consommateurs ont peu de chances de pouvoir contrôler leur consommation et risquent rapidement l’overdose.

Avec cette puissance viennent des risques élevés pour la santé des consommateurs, notamment le risque d’overdose.

Le risque d’overdose lié aux nitazènes : ce que révèle l’addictovigilance

Dangers des nitazènes : un risque élevé d’overdose

L’Association française des centres d’Addictovigilance a émis une alerte sur les nitazènes. En effet, leur usage est associé à un risque très élevé de surdose, voire d’intoxications graves. Ces incidents peuvent survenir même avec une petite quantité de produit consommée.

Après avoir évoqué les dangers inhérents à ces substances, il convient maintenant de nous intéresser à leur circulation et disponibilité en France.

Circulation et disponibilité des nitazènes en France : une enquête ouverte

Circulation et disponibilité des nitazènes en france : une enquête ouverte

Nitazènes en France : une situation alarmante

Bien que leur circulation soit illégale, les nitazènes ont commencé à apparaitre en France en 2021. Les autorités sanitaires et policières sont préoccupées par cette situation et une enquête a été ouverte pour tenter de comprendre l’ampleur du phénomène.

Il est également crucial d’évoquer les cas concrets d’intoxications graves dues à ces substances.

Les intoxications graves en Occitanie et à la Réunion : un signal d’alarme

Les intoxications graves en occitanie et à la réunion : un signal d'alarme

Inquiétudes grandissantes suite à des cas d’intoxications

En 2023, l’ANSM a enregistré au moins six signalements majeurs dans quatre régions différentes, avec des cas d’hospitalisation et même de décès. Ces incidents ont servi de signal d’alarme sur la dangerosité des nitazènes.

Attardons-nous maintenant sur comment les professionnels de santé sont alertés sur ces dangers.

Comment les professionnels de santé sont alertés sur les dangers des nitazènes

Action auprès des professionnels de santé : sensibilisation et vigilance

Face à ce grave problème de santé publique, une campagne nationale a été mise en place pour alerter les professionnels de santé sur le danger représenté par ces opioïdes puissants. Cette campagne vise également à leur fournir des outils pour repérer et prendre en charge les personnes dépendantes.

Enfin, notre préconisation, se pencher sur les mesures qui peuvent être prises pour contrer le danger que représentent ces drogues.

Lire plus  Découvrez la méthode Ikigai : trouvez votre voie et épanouissez-vous !

Perspectives et mesures préventives face à la menace des opioïdes puissants

Mesures préventives actuellement en place

Face à la menace que représentent les nitazènes, de nombreuses mesures préventives sont mises en place. Il s’agit notamment de campagnes d’information et de sensibilisation, aussi bien pour le grand public que pour les professionnels de santé.

Perspectives futures

Toutefois, la lutte contre ces drogues surpuissantes est un défi constant. Les autorités sanitaires et policières travaillent sans relâche pour endiguer leur circulation et mettre en place des actions de prévention toujours plus efficaces.

Pour résumer, les nitazènes représentent une nouvelle génération d’opioïdes synthétiques très puissants qui posent un sérieux problème de santé publique en France. Leur forte puissance et leur grande disponibilité malgré leur illégalité constituent un défi majeur pour les autorités sanitaires et policières. La lutte contre ces substances passe par une meilleure information du public et des professionnels de santé, mais aussi par une régulation plus stricte de leur circulation.

Retour en haut