Musculation ou cardio le soir : quels impacts sur votre sommeil ?

Musculation ou cardio le soir : quels impacts sur votre sommeil ?

5/5 - (5 votes)

Si vous êtes un adepte des séances d’entraînement de soirée, vous vous êtes probablement déjà demandé comment elles affectent votre sommeil. La question est légitime car la qualité de notre sommeil a une incidence directe sur notre bien-être global et notre santé. Avant de pouvoir répondre à cette question, nous devons examiner les différents types d’exercices pratiqués le soir et leur impact respectif sur le sommeil.

Exercice le soir et qualité du sommeil : quel est l’impact réel ?

Exercice le soir et qualité du sommeil : quel est l'impact réel ?

L’étude menée par l’université de Caen

Une étude menée par des chercheurs en physiologie du sommeil de l’université de Caen et du CHU de Caen a mis en évidence que la pratique d’une activité physique intense tard dans la soirée peut avoir des effets négatifs sur le repos nocturne. Les résultats ont montré une diminution significative tant de la quantité que de la qualité du sommeil chez les sujets ayant réalisé une séance sportive avant le coucher. Fait intéressant, ces effets étaient visibles même lorsqu’on comparait ces sujets à un groupe témoin sans entraînement.

Le rôle du cortisol

Les scientifiques ont notamment observé une augmentation anormale des ondes cérébrales alpha et thêta ainsi qu’une élévation des taux de cortisol salivaire chez les athlètes ayant fait de l’exercice le soir. Ces indicateurs traduisent un état d’hypervigilance et de stress du cerveau, nuisant potentiellement à un sommeil récupérateur.

Cependant, il est d’usage de noter que tous les types d’exercices ne sont pas logés à la même enseigne. Prenons l’exemple de la musculation.

L’effet de la musculation nocturne sur le sommeil : une altération possible

Musculation et dégradation du sommeil

Sur le panel d’athlètes participant à l’étude de l’université de Caen, ceux ayant réalisé une séance de musculation avant d’aller dormir présentaient des signes clairs d’une dégradation du sommeil. Ils ont notamment signalé un allongement du délai d’endormissement et une augmentation des micro-éveils nocturnes.

Lire plus  Comprendre les différences entre l'Aquabike et le vélo traditionnel

  • SONGMICS Kit haltères Musculation, Lot de 2, avec Barre d’Extension, 30 kg, pour Hommes et Femmes, Musculation, Prise de Masse, Fitness, Noir SYL30LBK
  • Hand Grip Strengthener Lot de 2, Appareil de Renforcement du Grip avec Résistance Réglable 5-60kg, Poignee Musculation Avant Bras Main Poignet pour la Rééducation et le Renforcement Musculaire Noir
  • BCBIG Alteres-de Musculation-pour Homme et Femme 10kg(5kg *2)Haltères-Réglables,2 en 1 fitness Entraînement Musculaire et Haltérophilie les ajustable dumbbell
Mais qu’en est-il du cardio pratiqué en soirée ?

Cardio en soirée : bénéfique ou contre-productif pour un sommeil réparateur ?

Cardio en soirée : bénéfique ou contre-productif pour un sommeil réparateur ?

Le sport d’endurance et le repos nocturne

Chez les athlètes ayant réalisé un entraînement d’endurance avant leur coucher, les chercheurs ont également constaté une diminution significative du temps total de sommeil ainsi qu’une diminution du sommeil profond réparateur. Ces résultats mettent en évidence que tout type d’activité physique intense pratiquée trop près de l’heure du coucher peut potentiellement nuire à la qualité du sommeil.

L’effet paradoxal de l’exercice

Cependant, dans certains cas, l’effet semble être inverse. En effet, certaines études ont montré que pour une majorité de personnes, faire du sport le soir n’a pas d’impact négatif sur le sommeil ; cela peut même aider à s’endormir plus rapidement et profondément. Il est donc crucial de comprendre comment l’heure de votre entraînement influence-t-elle votre repos nocturne.

Comment l’heure de votre entraînement influence-t-elle votre repos nocturne ?

Le bon moment pour faire du sport

La clé serait donc dans le timing : faire du sport peut favoriser un sommeil de meilleure qualité, mais il est recommandé d’éviter les exercices intenses juste avant de se coucher pour préserver la qualité du sommeil.

Sensibilité individuelle

Toutefois, il convient également de prendre en compte la sensibilité individuelle. Certaines personnes peuvent être plus sensibles aux effets d’une séance de sport le soir, ce qui peut perturber leur sommeil. Il est alors recommandé de prêter attention à l’intervalle de temps entre l’activité physique et le coucher, ainsi qu’au type d’exercice pratiqué.

Dès lors, comment concilier sport vespéral et endormissement serein ?

Les recommandations pour concilier sport vespéral et endormissement serein

Les recommandations pour concilier sport vespéral et endormissement serein

Le choix des exercices

Choisissez des exercices qui ne sont pas trop intenses ou stressants pour le système nerveux. Des activités comme le yoga ou la méditation peuvent être une bonne option pour des séances de soirée.

L’importance du timing

Prévoyez un laps de temps suffisant entre la fin de votre entraînement et l’heure du coucher. L’idéal est d’éviter toute activité physique intense au moins 1 à 2 heures avant de dormir.

Lire plus  Thruster avec kettlebell : guide complet pour une exécution parfaite

Pour optimiser son sommeil après une séance sportive, quelques astuces peuvent être utiles.

Optimiser son sommeil après une séance sportive : astuces et conseils pratiques

Astuce n°1 : refroidissement corporel

Pour faciliter l’endormissement, il peut être utile de se refroidir après l’exercice en prenant une douche tiède ou en baissant la température de la pièce où vous allez dormir.

Astuce n°2 : nutrition adaptée

Une nutrition appropriée est également essentielle : privilégiez les aliments riches en tryptophane (un acide aminé aidant à produire l’hormone du sommeil) comme les bananes, les dattes, les noix ou encore le lait.

En résumé, si vous aimez faire du sport le soir, assurez-vous simplement de choisir le bon type d’exercice, de respecter un délai suffisant avant d’aller vous coucher et de prendre soin de votre récupération pour conserver un sommeil réparateur.

Retour en haut